#8ERNIER3

Patrice Bernier : une histoire en images

Patrice Bernier et sa carrière en images

Tout a commencé à l’âge de quatre ans, au parc, quand il jouait avec des amis et prenait le rôle des légendes qu'il voyait à la télé, comme Romario, Baggio ou Ronaldo. À ce moment, il était normal pour les gens de lui dire que son désir ardent d'être un joueur de soccer professionnel, son rêve d’enfance, était impossible.

Ils avaient raison, bien sûr; jouer dans les grandes ligues européennes en tant qu’aspirant joueur de soccer canadien était extrêmement difficile, et l’est toujours, d’ailleurs. Les joueurs du Canada n'avaient pas accès aux mêmes opportunités que leurs comparses peuvent avoir dès un très jeune âge. En rétrospective, cela en dit long sur la personnalité et les talents de Bernier.

Tout a commencé en 2000 lorsqu’il a décidé de signer son premier contrat professionnel avec le Bleu-blanc-noir. Bernier revenait chez lui après deux années de soccer à l'Université de Syracuse à New York et voulait se joindre à une équipe professionnelle. Dans la A-League, Bernier démontrait déjà son leadership et ses aptitudes. Sa façon de faire les choses et sa préparation dépassaient déjà ses jeunes années.

Et il nous a quitté pour la première fois...

C'était inévitable. Il avait le talent, mais surtout la personnalité pour avoir une carrière en Europe et ainsi paver le chemin pour les jeunes garçons ou filles du Québec qui caressent le même rêve que lui. 15 ans plus tard, il peut dire avec fierté : mission accomplie.

Bernier a ensuite connu la Norvège, le Danemark et l’Allemagne, jouant dans des compétitions comme la Coupe de l’UEFA (maintenant Ligue Europa), et avec des clubs comme le FC Nordsjaelland du Danemark, ou encore Tromso, en Norvège.

Puis en 2012, Patrice Bernier est revenu.

Le retour de Bernier est venu pile poil au moment où l'Impact a fait ses débuts dans la meilleure ligue en Amérique du Nord. Qui serait plus motivé que lui dans ce défi? Presque personne, et il l’a démontré en menant l'équipe avec neuf buts à sa première saison MLS. Deux ans plus tard, naturellement, il allait être nommé capitaine et mènerait l'équipe à la finale de la Ligue des champions de la CONCACAF et à une finale de l'Association de l'Est contre le Toronto FC.

Il est donc logique que Patrice termine sa carrière ici, dimanche, avec la famille de l'Impact de Montréal, exactement là où son parcours a commencé il y a 17 ans. Et quel parcours ça a été.

Topics: