Tout a commencé au SuperDraft

Amar Sejdic se souvient de son repêchage, il y a deux ans

Voici où plusieurs jeunes athlètes commencent leur parcours professionnel. Ce processus est d’ailleurs similaire dans plusieurs ligues majeures nord-américaines; en MLS, c’est le SuperDraft. Établi en 2000, le rôle du SuperDraft en tant que plateforme d’acquisition de joueurs a peut-être perdu de son lustre à travers les années, mais demeure une opportunité pour les clubs de trouver des jeunes avec beaucoup de talent afin de les développer.

On n’a pas besoin d’aller loin pour trouver un exemple. Amar Sejdic a été repêché par le Club il y a un peu plus de deux ans, à Chicago, en deuxième ronde. Deux saisons plus tard, le jeune milieu de terrain s’est établi comme titulaire dans l’équipe de Thierry Henry.

« C’était une journée et une expérience très spéciales, a dit le milieu de terrain Amar Sejdic. Être là-bas en personne, c’est différent de ces jours-ci, où c’est plutôt fait virtuellement. J’étais nerveux. Tout ce que j’avais fait dans ma carrière jusqu’à ce moment-là allait se décider en un éclair. Tu commences à douter et à te demander si une équipe va te choisir ou non. Il y a beaucoup d’émotions. »


Le parcours de Sejdic illustre parfaitement le genre de talent qu’on peut retrouver au SuperDraft, même dans les deuxièmes et troisièmes rondes : des jeunes athlètes avec l’envie de se dépasser, souvent avec une bonne éthique de travail et avides de se prouver.

Au sein d’un groupe de vétérans et de jeunes joueurs cherchant à s’intégrer dans l’alignement, la première année d’Amar avec le club en a été une d’adaptation. Comme tout jeune joueur qui se joint à un groupe d’hommes, il s’est entrainé avec la première équipe, mais n’a pas pu intégrer l’alignement, commençant un seul match.

« J’étais content que Montréal m’ait choisi et je savais que j’avais un énorme défi devant moi, a expliqué Sejdic. Il y avait plusieurs bons joueurs dans l’effectif à ma position. Ma première saison a été une année de transition pour moi. J’ai pu m’habituer à la vitesse du jeu et à ce que ça voulait dire d’être un professionnel : prendre soin de mon corps, me reposer et bien m’entraîner. »

Sejdic s’est mis au travail. Quand un entraîneur l’arrêtait pour lui donner des conseils, il les absorbait comme une éponge.

Dans sa deuxième année, Thierry Henry lui a donné son premier départ au mois d’août, contre le Toronto FC. N’étant pas une personne qui cache ses pensées, l’entraîneur-chef a été honnête dans ses observations du premier départ d’Amar sous sa tutelle, voulant en voir plus du jeune milieu de terrain. Il n’a pas inclus Amar dans son 11 jusqu’en octobre, contre le Columbus Crew SC, un match que l’Impact a remporté, mettant fin à une séquence de cinq rencontres sans victoire.

Il a ensuite marqué ses deux premiers buts en MLS dans les deux matchs suivants, commençant cinq matchs de suite et six des huit derniers matchs en saison régulière.

« Ma mentalité a changé dans ma deuxième saison. J’étais maintenant plus sûr que je pouvais jouer à ce niveau, a dit Sejdic. Je voulais prendre plus de responsabilités dans mes performances et dans les performances de l’équipe. C’était bien et j’ai pu marquer quelques buts aussi. Je me suis prouvé à moi-même que j’avais la qualité de jeu et c’est une belle base pour continuer de travailler à l’approche de ma troisième année. »

Le SuperDraft se déroulera ce jeudi et le CF Montréal aura deux choix en troisième ronde, après avoir échangé son choix de première ronde à Austin FC en retour Kamal Miller et son choix de deuxième tour au Minnesota dans une entente qui a vu Mason Toye venir à Montréal. La première ronde de ce repêchage 2021 commence à 14h.

Pour les jeunes athlètes qui rejoindront la MLS, voici un petit conseil de quelqu’un qui a été dans vos souliers, il n’y a pas si longtemps que ça : « Tu dois gagner le respect, a dit Sejdic. Tu entres en compétition avec quelqu’un qui joue déjà à ta position. Mais en étant respectueux, les autres te respectent aussi. Sinon, le travail et l’humilité ne passent pas inaperçus. »

Topics: