CRP_4065

Les équipes de moins de 17 ans et de moins de 15 ans du CF Montréal sont de retour au bercail, après un séjour de plus d'une semaine au Texas, pour la compétition annuelle Generation Adidas Cup. Ce tournoi d'un fort calibre, qui est organisé par la MLS depuis 2007, s’est déroulé cette année au Toyota Soccer Center, à Frisco, tout juste aux abords du Toyota Stadium, le domicile du FC Dallas.

Toutes les équipes de la MLS y étaient, tout comme plusieurs clubs de Liga MX tels que Pumas UNAM, Monterrey et Santos Laguna. Depuis 2014, des clubs internationaux ont aussi la chance d'y participer. Cette année n'a pas fait pas exception avec de grosses cylindrées européennes comme Manchester United, Valencia et Porto, en plus des clubs sud-américains de renommée: Flamengo (Brésil) et River Plate (Argentine).

Parmi les 40 clubs en compétition chez les U15, le CF Montréal fut l’un des 16 clubs qui a obtenu son laissez-passer pour la ronde éliminatoire, suivant deux victoires de l’effectif de l’entraîneur-chef Esteban Landazabal obtenues en ronde préliminaire contre les Mexicains de Club América (1-1, 4-3 en tirs au but) et le New England Revolution (1-0). En huitièmes de finale, Montréal a toutefois été éliminé par le LAFC, qui a poursuivi sa route jusqu’en demi-finale.

Du côté des U17, le parcours du CF Montréal s'est terminé en phase de groupes. Un des moments forts du tournoi pour le groupe de l’entraîneur-chef Maxime Leconte a été le duel face aux éventuels finalistes du tournoi, le club mexicain Tigres. Le CF Montréal avait les devants 1-0 à la mi-temps, mais s’est finalement incliné 3-1 contre une équipe comportant des joueurs de l'équipe nationale des moins de 20 ans, notamment le meilleur marqueur du tournoi Isaias Galvan. En phase de groupes, Montréal avait eu le dessus contre Real Salt Lake (1-1, 7-6 en tirs au but), mais a perdu contre le Houston Dynamo (1-0).

« Après deux ans de pandémie, retrouver un tournoi comme celui-là était fondamental pour le développement de nos joueurs, a noté le directeur de l’Académie du CF Montréal, Patrick Leduc. Pour poursuivre leur développement, on doit jouer des matchs de ce niveau. Nos joueurs ont fait face à une opposition très relevée et c’est une expérience dont ils vont se rappeler toute leur vie. Cela a vraiment fait du bien de reprendre la compétition et de se mesurer aux meilleurs joueurs du continent et d’ailleurs. »