Pour finir l’année sur une bonne note et confirmer les progrès constatés depuis le début de la saison, les Académiciens ont traversé le continent pour affronter quelques-unes des meilleures académies MLS. Un avant-goût de ce qui attend les joueurs lors de la Generation adidas Cup en Floride au mois d’avril prochain.

Les U17 punis par les détails

Les U17 ont entamé leur série de trois matchs en quatre jours par un match nul (2-2) contre l’Inter Miami CF. Menés de deux buts après huit minutes de jeu, les Montréalais ont bien réagi avec un pénalty transformé par le capitaine Antoine N’Diaye et un but d’Antony Alexis. Le format de la compétition permet aux équipes à égalité de s’offrir un second point, après celui du match nul, pour le vainqueur d’une séance de tirs au but, mais à ce jeu Miami s’est montré plus précis (4-5).

Les joueurs de l’entraîneur-chef Maxime Leconte ont enchaîné dès le lendemain face aux Timbers de Portland. Cueillis d’entrée, ils ne parvenaient pas à réagir et s’inclinaient lourdement (0-5). Une réaction était donc attendue pour le dernier match contre les jaunes et noirs du Columbus Crew. Les Montréalais sont une nouvelle fois surpris en début de match avant de prendre le pas progressivement sur leur adversaire. Leur domination se concrétisait par un pénalty égalisateur d’Antoine N’Diaye peu après l’heure de jeu. L’équipe américaine prenait finalement le dessus sur deux contre-attaques et s’imposait 3-1.

« L’équipe a montré de la qualité dans les contenus et a proposé souvent des choses intéressantes dans le jeu mais nous nous sommes fait punir sur les détails du haut niveau, résume Maxime Leconte. Nous avons manqué de concentration sur 90 minutes avec des débuts de match compliqués et nous n’avons pas été assez bons dans les deux surfaces pour espérer des résultats. Il faut désormais utiliser la trêve pour se reposer et préparer 2023. »

Résultats U17 :
CF Montréal 2-2 (4:5) Inter Miami CF
Portland Timbers 5-0 CF Montréal
CF Montréal 1-3 Columbus Crew

groupe-U17

Du positif pour les U15

Les U15 avaient trois matchs de haute intensité au menu également dont le dernier face aux Vancouver Whitecaps dans un duel 100% canadien. Mais il fallait d’abord défier le Sporting Kansas City. Au bout de six minutes, l’équipe du Midwest ouvrait la marque avant l’égalisation vingt minutes plus tard par Owen Graham-Roache sur une passe en retrait de Laurent Santana. Sergei Kozlovskiy concédait un but contre son camp en début de deuxième demie mais Eliott Germain-Aubrey, de la tête, permettait aux siens de recoller sur un centre de Vitaliy Movchan. Marque finale : 2-2.

Après une journée de récupération marquée par une activité ludique mini-golf aux côtés des U17, les joueurs de l’entraîneur-chef Esteban Landazabal affrontaient le Columbus Crew SC. Une confrontation une nouvelle fois entamée avec un but de retard, encaissé à la onzième minute. La réaction montréalaise a été cette fois-ci magistrale : Movchan égalisait d’une belle reprise de volée sur coup franc avant une frappe croisée dans le petit filet signé Graham-Roache. Presque dans la foulée, Daniel Panait coupait de la tête un corner de Dany Saoud au premier poteau pour passer à 3-1. Un nouveau coup de pied de coin, au début de la deuxième période, conclu par Germain-Aubrey donnait trois buts d’avance au CF Montréal. Le Crew réduisait ensuite l’écart, sans conséquence sur les trois points. Marque finale : 4-2.

En tête provisoire de leur groupe, les U15 voulaient confirmer face à Vancouver, auteur de deux matchs nuls précédemment. Leur domination sur le match a été écrasante mais le gardien adversaire était en réussite. Les Whitecaps finissaient par ouvrir la marque contre le cours du jeu mais Montréal obtenait un pénalty rapidement pour égaliser avec le pied gauche du capitaine Kozlovskiy. Malheureusement, sur un ultime coup franc, Vancouver reprenait l’avantage à la dernière minute et au terme d’un scénario cruel pour les Académiciens. Marque finale : 1-2.

« Nous avions planifié ce tournoi en nous concentrant sur la tâche et le processus, le résultat étant la conséquence et nous avons bien fait cela depuis le premier match, analyse Esteban Landazabal. Nous n’avons pris que quatre points sur neuf mais nous avons été dominants sur chacun des trois matchs. On impose notre style jeu de possession en s’installant chez l’adversaire. Je suis donc satisfait de la performance. »

L’entraîneur-chef voit désormais la marge des progressions des siens pour 2023 : « Il faut réussir à convertir ces matchs serrés où nous dominons en victoires plus convaincantes. C’est ce qu’il faut pour aspirer à une qualification en séries et plus. J’ai dit aux joueurs d’être fiers de leur performance et de bien se reposer pour repartir fort, car la saison est longue et exigeante. »

Résultats U15 :
CF Montréal 2-2 (3:4) Sporting Kansas City
CF Montréal 4-2 Columbus Crew
Vancouver Whitecaps 2-1 CF Montréal