La vision de Renard

Le directeur sportif Olivier Renard donne le ton pour 2021 avec des ajouts clés

Le CF Montréal entamera sans aucun doute la campagne 2021 avec plus de profondeur dans son effectif qu’au début de la saison dernière. Et c’était exactement le souhait du directeur sportif Olivier Renard.

Dans une fenêtre de transferts qui s’est ouverte au mois de décembre, Renard a apporté des changements et des additions à la formation montréalaise dans tous les départements du terrain. Son personnel technique, mené par Thierry Henry, est maintenant pourvu de beaucoup plus de choix qu’à pareille date en 2020.

« Mon travail, c’est de créer un effectif qui sera le plus compétitif possible, affirme Olivier Renard. C’est important pour nous d’avoir sous la main plusieurs joueurs aux profils différents. Tactiquement parlant, l’entraîneur aura ensuite à chaque match plusieurs options à sa disposition. »

Le tout a commencé à la défensive avec les arrivées des jeunes internationaux canadiens Zorhan Bassong et Kamal Miller. Ce dernier possède de plus de l’expérience en MLS.

Ils ont été joints par le vétéran MLS Aljaz « Kiki » Struna, un grand et costaud défenseur central venu de Houston en échange de Maxi Urruti.

L’ajout de Struna dans la formation montréalaise a aussi préparé le terrain pour la suite; le directeur sportif belge avait dorénavant beaucoup plus d’espace dans la masse salariale sans la somme versée à Maxi Urruti pour effectuer d’autres changements.

« On a vu plusieurs solutions à l’intérieur d’une solution, a remarqué Renard. Nous voulions attirer un joueur défensif d’un certain niveau possédant un bagage substantiel, et c’est ce que Struna nous apporte. On a donc trouvé dans l’échange une solution tant sportive, puisqu’elle comble nos besoins, mais également économique, ce qui nous a permis de manœuvrer pour aller chercher d’autres joueurs. »

Au milieu du terrain, le Club a annoncé l’arrivée de Djordje Mihailovic, un milieu créatif avec beaucoup d’expérience en MLS malgré son jeune âge, qui a le potentiel d’être l’un des meilleurs meneurs de jeu de la ligue. Il a aussi été rejoint par l’Égyptien Ahmed Hamdi, moins connu dans cette partie du monde, mais sujet aux plus hautes attentes d’Oliver Renard.

« Je surveillais Hamdi depuis plusieurs mois déjà, a affirmé Renard. Un de mes contacts me l’avait recommandé. Je crois qu’il peut être une très belle surprise dans l’effectif. Je m’attends à ce qu’il s’adapte, mais parfois ça peut aller vite. On va tout faire de notre côté pour l’accompagner. »

Pour plusieurs supporters, la signature qui a fait le plus du bruit en ce qui a trait à l’unité offensive est celle de l’attaquant norvégien Bjørn Johnsen. Le puissant joueur de 6’5”, qui a concouru dans plusieurs ligues partout dans le monde, s’est fait une réputation de buteur prolifique.

Il se démarque comme étant une cible pour les centres dans la surface : un élément qui manquait au Club depuis quelques années.

Il sera joint en attaque cette année par Sunusi Ibrahim, Mason Toye et aussi Romell Quioto, qui a affiché ses qualités en tant qu’attaquant de pointe sous les ordres de Thierry Henry, malgré le fait d’avoir joué plus souvent dans le passé sur les ailes.

« Bjørn Johnsen possède un profil qui nous manquait, a expliqué Renard. C’est le type d’attaquant qui peut parfois jouer dans une formation spécifique. Ibrahim est tout à fait différent; il est plus petit, rapide et coriace, mais il peut jouer sur les côtés aussi. On sait que Romell se sentait bien sur le côté gauche avant de venir ici, mais il nous a démontré aussi qu’il peut très bien agir en pointe. Ce qui est important pour moi, c’est d’avoir offert au personnel technique une grande variété de choix. »

À cette liste d’options offensives s’est joint récemment l’Argentin Joaquin Torres, en prêt du Newell’s Old Boys il y a quelques jours.

« Je le suivais depuis longtemps, a dit Renard. Il a un profil que nous recherchions. Nous possédions, l’année dernière, plusieurs joueurs costauds et rapides, mais il nous manquait ce type qui peut provoquer les défenseurs et mettre en place des jeux dans les petits espaces. C’est quelqu’un qui saura apporter plus de créativité dans l’entrejeu. »

Le Club a aussi promu quatre joueurs issus de l’Académie en fin d’année dernière : Jean-Aniel Assi, Nathan-Dylan Saliba, Rida Zouhir et Sean Rea. Trois joueurs formés au club seront également prêtés à des équipes en Première Ligue canadienne en vue de la saison 2021 pour qu’ils puissent jouer plus de minutes et revenir avec un bagage d’expérience substantiel.

La fenêtre des transferts demeure toujours ouverte et le restera jusqu’au mois de mai. On ne sait pas encore si d’autres mouvements se profilent à l’horizon, mais une chose est sûre : ce club sera très différent lorsque l’entraînement recommencera, dans les prochaines semaines. 

Nouveaux joueurs

Kamal Miller
Bjørn Johnsen
Aljaz Struna
Ahmed Hamdi
Joaquín Torres
Sunusi Ibrahim
Djordje Mihailovic
Zorhan Bassong