2020_article_GM

Un regard sur 2020

Une année très différente tire à sa fin

Pour tous, l’année 2020 a été bien unique.

Dans une année dictée par une pandémie globale, la saison a amené avec elle plus de défis qu’on aurait pu imaginer. Plusieurs d’entre nous ont été forcés de s’adapter, s’ajuster et repenser comment on fait certaines choses.

Pour nous à l’Impact de Montréal, les répercussions ont été importantes; l’équipe a été forcée de jouer ses matchs à domicile à l’extérieur du pays, passant souvent des semaines à l’étranger, les joueurs et le personnel devant être loin de leur famille. Notre sport s’est arrêté de mars jusqu’à juillet, alors que le monde se battait pour limiter la propagation du virus.

Mais malgré plusieurs défis au cours de la saison, l’Impact a pu rebondir et bien compléter l’année, se qualifiant pour les séries éliminatoires de la Coupe MLS pour la première fois depuis 2016 et passant à un cheveu de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions de la Concacaf, s’inclinant en raison de la règle des buts à l’étranger face au CD Olimpia.

Voici les meilleurs moments de 2020 pour l’Impact.

Victor Wanayama se joint à l’équipe

L’Impact a été derrière l’une des plus grandes signatures de la saison, annonçant l’arrivée du milieu de terrain Victor Wanyama en provenance de Tottenham Hotspur FC.

Un joueur qui était habitué de commencer des matchs dans la première division anglaise et qui marquait des golazos contre des équipes comme Liverpool allait rejoindre l’Impact de l’entraîneur-chef Thierry Henry.

Son impact sur le terrain a été immédiat. L’international du Kenya s’est établi en tant que titulaire rapidement, impressionnant surtout avec ses habiletés de récupération et de relance de l’attaque.

L’Impact élimine Saprissa dans le premier match à domicile de Thierry

Notre premier match à domicile de l’année 2020 a été mémorable.

Lors d’une soirée glaciale de février, l’Impact a accueilli le Deportivo Saprissa dans le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions de la Concacaf, après un match nul de 2-2 au Costa Rica une semaine auparavant.

L’enjeu était élevé à l’approche de ce match retour au Stade olympique, l’Impact tenant un petit avantage avec ces deux buts marqués à l’étranger. Et en plus, c’était le premier match à domicile de l’entraîneur-chef Thierry Henry.


Les Montréalais ont pu faire match nul, défendant cet avantage et confirmant leur qualification aux quarts de finale contre le CD Olimpia.

La création d’une équipe U23

L’Académie de l’Impact a fait un autre pas dans la bonne direction, annonçant la création d’une équipe U23 qui sera dirigée par l’ancien joueur et l’entraîneur-chef Jason Di Tullio.

L’équipe donne une opportunité aux joueurs n’ayant pas signé un contrat avec la première équipe au niveau U19 de poursuivre leur développement et continuer de s’améliorer pour quelques années de plus, dans les meilleures conditions.

Samuel Piette marque son premier but MLS

C’est un moment qu’on espérait tous depuis que le jeune international canadien a rejoint l’Impact en 2017. Samuel Piette n’a pas été acquis pour marquer des buts, loin de là. Mais son premier but en MLS a été un moment très spécial. 

Ça faisait longtemps que Piette s’approchait de cette réalisation, prenant un rôle un peu plus offensif avec l’entraîneur-chef Thierry Henry. On a déjà hâte à son deuxième.

Un Jour décisif crucial

La qualification de l’Impact pour les séries éliminatoires de la Coupe MLS est venue à la dernière minute cette saison – littéralement. Affrontant le D.C. United, qui pouvait dépasser l’Impact avec une victoire, les hommes de Thierry Henry avaient besoin au moins d’un match nul pour espérer se qualifier, mais une victoire les qualifiait automatiquement.

Mais à la mi-temps, l’Impact était en difficulté. Les Washingtoniens avaient pris une avance de 2-1 et la saison de l’Impact était en danger. Mais en deuxième demie, Wanyama a fait ça.

Avec la marque maintenant à 2-2, les espoirs de l’Impact ont eu une deuxième vie. Et ensuite, à la 88e minute, qui d’autre que le Joueur par excellence de la saison, Romell Quioto, pour marquer le but gagnant et officialiser la qualification du club en séries!

Topics: